La handi-natation et autres sports aquatiques

By  Chirine SEDFI (Volontaire en mission de service civique au sein du dispositif Ville Campus)

  La natation handisport est un dérivé de la natation qui s’adresse aux nageurs souffrant d’un handicap sensoriel ou moteur. Elle peut se pratiquer en loisir, en rééducation mais aussi à un haut niveau. La discipline est devenue un sport paralympique officiel en 1960 suite à l’organisation des premiers Jeux Paralympiques à Rome. Découvrez comment fonctionne la natation handisport : son règlement, son système de classement et ses compétitions officielles. La pratique est accessible à tous (handicap physiques et sensoriels). L’approche pédagogique proposée par la Fédération Handisport permet dans un premier temps aux licenciés d’apprendre à nager dans un objectif d’autonomie. La natation handisport fait également partie du Conseil inter fédéral des activités Aquatiques (CIAA) du CNOSF qui a mis en place les tests de l’École de Natation Française (ENF) : le Sauv’Nage et le Pass’port de l’eau, constituant une démarche pédagogique incontournable pour tout public débutant.

 

Les compétitions

Pour que l’ensemble des compétiteurs soient sur un pied d’égalité au départ de chaque course un système de « Classification » propre  la natation regroupe toutes les familles de handicaps. Son principe est d’évaluer le potentiel physique de chaque compétiteur afin de leur permettre de n’être classé que sur leur seule valeur sportive. Le système utilisé est en constante adaptation pour être le plus efficient possible et peut être modifié dans les deux ans qui suivent les Jeux Paralympiques.

 

  • HANDICAPS PHYSIQUES
  • Il existe 10 classes “S” (Swimming : S1 à S10) pour les nages papillon, dos et crawl (qui privilégient la puissance des membres supérieurs)
  • Une classification spécifique en SB (SB1 à SB9) pour la brasse
  • Une classification SM (SM1 à SM10) pour les épreuves multi-nages.

 

  • DEFICIENTS VISUELS
  • Il existe 3 classes « S », (S11 à S13) pour les nages papillon, dos et crawl,
  • Une classification spécifique « SB » (SB11 à SB13) pour la brasse,
  • Une classification « SM » (SM 11 à SM 13) pour les épreuves multi-nages.

 

  • DEFICIENTS AUDITIFS
  • Il existe 1 classe « S », (S15) pour les nages papillon, dos et crawl,
  • Une classification spécifique « SB » (SB15) pour la brasse,
  • Une classification « SM » (SM 15) pour les épreuves multi-nages.

 

 

Source : Site de la Fédération française Handisport

http://www.handisport.org/les-29-sports/natation/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search