Le handi et le sport à l’université

Guillaume CARLIN (Volontaire en mission de service civique au sein du dispositif Ville Campus)

Tout le monde connait Martin Fourcade, 5 médailles d’or olympiques, le savoir-faire à la française, d’ores et déjà une légende. Et qui n’a jamais entendu parler de Michael « Wolverine » Phelps, 23 titres olympiques, l’athlète le plus médaillé de l’histoire des jeux!

Mais qui donc connait Beatrice Hess, Commandeur de la légion d’honneur, 25 médailles olympiques (dont 20 en or), 7 titres mondiaux, 14 titres européens? C’est l’athlète française la plus titrées de l’histoire des jeux paralympiques. Elle est atteinte d’une paralysie cérébrale qui l‘empêche d’utiliser ses jambes.

Mais au fait, c’est quoi le handisport?

Un handisport est un sport dont les règles ont été aménagées pour qu’il puisse être pratiqué par des personnes ayant un handicap moteur ou sensoriel. On parle de sport adapté lorsqu’il s’adresse aux personnes ayant un handicap mental. La plupart des handisports sont basés sur des jeux déjà existants, mais certain ont été créés spécialement pour les personnes handicapées.

Les plus répandus sont le basket en fauteuil, le tir à l’arc où la natation. Les premières compétitions apparaissent dès 1924 avec la création des « Silent Games », des jeux olympiques pour sourds et malentendants. Il faut attendre 1948 pour que les premiers jeux para-olympiques prennent forme à Stoke Mandeville, près de Londres. Les premiers jeux y sont officiellement organisés en 1952. En 1989, le Comité Olympique intègre les handisports, désormais les « Paralympics Games » se dérouleront dans les mêmes infrastructures que les Jeux Olympiques.

Les personnes porteuses de déficiences intellectuelles aussi ont accès aux paralympiques, depuis les jeux de Londres en 2012. Il existe aussi les « Global Games » qui correspondent davantage à l’équivalent des Jeux Olympiques pour les sportifs atteints de déficience mentale.

Aujourd’hui, il existe de très nombreux sports adaptés aux personnes handicapées, tous ne sont pas affilié à la Fédération mais se pratiquent tout de même en amateur. Même certains sports, comme le rugby, l’aviron ou le judo pour non-voyant, qui ne paraissaient pas pouvoir être adapté facilement, l’ont été. Le handisport est pratiqué de nos jours comme un loisir ou en compétition, souvent aussi il sert de rééducation, dans le cadre des APA (Activités Physiques Adaptés). Le sport s’avère en réalité une très bonne cure et une aide formidable dans la gestion d’un handicap. C’est ce dont Ludwig Guttman, neurochirurgien qui soignait les vétérans de la seconde guerre mondiale, s’était aperçu dans son hôpital de Stoke Mandeville, en 1948.

Et en France?

En France, les clubs handisports sont gérés par la Fédération Française Handisport, crée en 1954. Au niveau des résultats en compétition, la France fait partie des meilleurs! Par exemple, la France a fini 5eme des jeux de Sotchi en 2014, 8eme à Londres en 2012 et 4eme à Sotchi en Mars dernier. Depuis les jeux de Londres, les JO Handisport sont retransmis à la télévision, ce qui a permis une bien meilleure visibilité. Cependant, le handisport ne se développe que très lentement (33 000 licenciés environ en 2017) et la France a « encore du retard » par rapport à ses voisins anglais, explique à l’Equipe Benjamin Louis, créateur du site « Coeur Handisport ». Celui-ci remarque le développement du handisport mais regrette encore le manque de compétitivité, de jeunes et de diffusion.

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search