Syndrome d’épuisement professionnel (burnout)

Valérie DUFFOND (Hypnothérapeute – Conseillère en économie sociale et familiale)

Au travers de ma pratique d’Hypnothérapeute, j’ai accompagné de nombreuses personnes présentant cette “maladie” nommée BURN OUT ou Syndrome d’épuisement professionnel. Le BURN OUT n’est pas reconnu comme maladie proprement dite par les textes de loi et divise le corps médical à ce sujet. Il est vrai que les symptômes déclarés sont à la fois d’ordre physique et psychologique. Dans ma pratique au quotidien, les personnes qui me consultent n’ont encore entamé aucune démarche de soin et ne sont pas non plus en arrêt de travail.

La première étape de ma pratique est une prise de conscience et une acceptation de la situation afin d’écarter toute culpabilité. Les personnes se rendent alors compte qu’elles ont besoin d’aide, de repos et de recul sur leur situation. Entre émotion négative, symptôme physique et trouble psychologique, la liste est longue. En effet, les personnes me disent souffrir de pleurs, crises d’angoisses, chutes, agressivité, colères, anxiété, troubles du sommeil, dysfonctionnement alimentaire (boulimie, anorexie), perte ou prise de poids, peurs, phobie (conduite,…), douleurs (dos, ventre).

La deuxième étape de ma pratique consiste à orienter les personnes vers le soin et l’accompagnement le plus adapté à leur besoin (classique ou alternatif), tout en respectant leur souhait. La liste n’est pas exhaustive :

– Un médecin conventionné pour un traitement pris en charge et un arrêt de travail si nécessaire.

– Un psychologue ou autre professionnel.

Un accompagnement peut alors se mettre en place, co-construit avec la personne.

La troisième étape de ma pratique se déroule en parallèle des deux autres. Il s’agit de soulager – décontracter le corps et l’esprit, aider à retrouver l’énergie suffisante pour que les personnes parviennent à s’occuper d’ELLES.

Grâce à l’hypnose, je travaille le lâcher-prise, la confiance en soi (qui n’existe plus et caractérise le Burn Out), la récupération d’énergie.  Aussi, quand la personne le souhaite, je suis en lien avec les autres professionnels pour coordonner la prise en charge. Les difficultés et les solutions étant différentes d’une personne à l’autre, elles évoluent en fonction des séances.

L’hypnose est une thérapie brève et je ne travaille que 2 ou 3 fois sur une même problématique soulevée par une personne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search